Télévision : pourquoi Benoît Hamon n'a pas d'«Ambition intime»

le , mis à jour à 08:05
0
Télévision : pourquoi Benoît Hamon n'a pas d'«Ambition intime»
Télévision : pourquoi Benoît Hamon n'a pas d'«Ambition intime»

Ça chauffe entre Karine Le Marchand et Benoît Hamon. La productrice-présentatrice sur M 6 d'« Une ambition intime », où les politiques viennent dévoiler leur personnalité, n'a pas apprécié la manière dont le responsable socialiste a communiqué sur son refus de venir dans son émission.

 

Le 17 octobre, Hamon expliquait sur sa page Facebook : « Il serait incohérent pour moi de reprocher à l'élection présidentielle d'ignorer les enjeux fondamentaux de notre pays tout en participant à ce qui s'apparente à un casting de l'homme providentiel. Ce chemin, celui de la sobriété, n'est pas celui de la facilité. » Sur Europe 1 mardi, le candidat à la primaire de la gauche enfonce le clou : « Cela ne correspond pas à l'idée que je me fais de la politique. »

 

Des arguments qui font bondir l'équipe de production de Le Marchand. « Ce n'est pas la vraie raison. Il était à fond dans le truc lors de la discussion de travail de plus d'une heure que nous avons eu avec lui le 10 octobre. C'est quand on lui a parlé de sa femme qu'on a vu qu'il y avait un petit souci... »

 

Gêné par le poste de sa femme

 

Hamon finit par révéler à la production que sa compagne occupe un poste de responsabilité à la direction de LVMH (NDLR : groupe propriétaire du « Parisien » - « Aujourd'hui en France »). « On a bien compris que ça lui posait problème en tant que candidat de la gauche du PS. Mais c'est une honte de vouloir se faire une virginité sur le dos de Karine Le Marchand. »

 

Hamon, qui admet avoir envisagé de passer dans l'émission pour tenter de combler « un retard de notoriété, notamment auprès des femmes », rétorque qu'il a toujours protégé sa vie privée. « Je n'ai pas envie que la vie de ma femme soit impactée par la mienne. Le jour où elle est présentée comme Mme Hamon, sa vie n'est plus la même. » L'affaire en serait sans doute restée là s'il n'avait pas donné un tel ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant