Télévision connectée : le ton monte entre fabricants et fournisseurs d'accès

le
0
Géants de l'électronique, opérateurs télécoms et éditeurs sont à la recherche d'un nouveau modèle économique.

À Roland-Garros, les joueurs ne sont pas les seuls à faire des démonstrations. France Télévisions et Panasonic profitent de la quinzaine pour tester un nouveau service pour télé connectée à Internet. Le standard, au nom barbare d'HbbTV, permettra à terme au téléspectateur d'obtenir des informations supplémentaires sur les joueurs, les matchs, des commentaires de spécialistes et même des retransmissions en 3D, tout en regardant les programmes. Un service qui préfigure au développement de la «Web TV» ou «Smart TV».

Face à l'arrivée des télévisions connectées, les fournisseurs d'accès Internet (FAI) comme Orange, SFR, Free ou Bouygues Telecom commencent à s'inquiéter. Les opérateurs pourront-ils continuer à maintenir un forfait triple play (téléphone, Internet et télévision) à 35 euros mensuels, si l'accès à la télévision ne passe plus par leur box ? Ce qui réduirait de fait leur offre à du double play (téléphone et Internet). De plus,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant