Téléphonie mobile : la 4G rapporte déjà 936 millions à l'État 

le
0
Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR ont chacun obtenu leur premier lot de fréquences.

Enfin une bonne nouvelle pour les caisses de l'État. Les opérateurs de téléphonie mobile viennent de faire un chèque de 936 millions d'euros.

Jeudi, l'Arcep, l'Autorité de régulation des télécoms a donné les résultats des premiers lots de fréquences mises aux enchères. Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR ont chacun acquis des fréquences pour la quatrième génération de téléphonie mobile, une technologie qui permet d'accéder à l'Internet à très haut débit (dix fois mieux qu'avec la 3G), en mobilité. Ces enchères ont été un peu plus disputées que prévu. Les quatre opérateurs ont payé 936 millions d'euros pour une mise à prix de 700 millions d'euros.

SFR, filiale de Vivendi, apparaît comme le gagnant de cette première mise aux enchères. L'entreprise dirigée par Frank Esser va débourser moins que ses concurrents et n'aura pas l'obligation d'accueillir des opérateurs virtuels, c'est-à-dire des opérateurs de téléphonie mobile qui vendent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant