Téléphonie mobile: en recherche d'un second souffle, Barcelone prépare l'avenir

le
0
Téléphonie mobile: en recherche d'un second souffle, Barcelone prépare l'avenir
Téléphonie mobile: en recherche d'un second souffle, Barcelone prépare l'avenir

Le marché mondial du smartphone ralentit et ses principaux acteurs se retrouvent à Barcelone la semaine prochaine, à la recherche d'un second souffle qui pourrait passer par la 5G, la réalité virtuelle, ou une autre innovation de ce secteur en perpétuelle transformation.Le contexte global est inédit: les deux poids-lourds du secteur, le numéro un mondial Samsung et l'américain Apple on vu leur ventes stagner ou très légèrement progresser au dernier trimestre de 2015, et selon les chiffres du cabinet Gartner, le marché est retombé à son rythme de progression de 2008.Cela s'explique par le ralentissement de la croissance mondiale et la concurrence féroce, notamment chinoise, avec des téléphones à prix très faibles dans les pays émergents. L'indien Ringing Bell a par exemple mis mercredi sur le marché local un smartphone à 6,60 euros. Apple ou Samsung vendent les leurs plusieurs centaines d'euros."En Chine, Samsung a été poussé hors du top 5 par les acteurs locaux. Apple s'en tire mieux du fait de son positionnement haut de gamme clairement identifiable par les consommateurs", souligne Thomas Husson, analyste chez Forrester.Pour y faire face, les équipementiers pourraient revoir leur approche: finie la course de vitesse pure vers le téléphone-graal qui doit intégrer la prochaine technologie de rupture. Place aux améliorations de l'existant, aux synergies entre appareils, à la mise en réseau avec les objets connectés... Et également à la baisse des prix, un choix que même le géant sud-coréen pourrait avoir fait, selon les rumeurs persistantes de pré-congrès."On va aller vers une logique de spécification et d'amélioration, avec un meilleur appareil photo ou une autonomie plus grande par exemple, peut-être quelques avancées sur la réalité virtuelle mais il ne devrait pas y avoir d'innovation majeure", estime M. Husson.Dans les allées du congrès, il ne faudra donc pas forcément regarder les nouveaux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant