Téléphonie : la valeur d'un smartphone fond de 2 à 4 euros par semaine

le
0
Téléphonie : la valeur d'un smartphone fond de 2 à 4 euros par semaine
Téléphonie : la valeur d'un smartphone fond de 2 à 4 euros par semaine

L'obsolescence programmée et ses conséquences sur les prix n'épargnent pas les smartphones, même de dernière génération. Les différents modèles haut de gamme des leaders du marché, Samsung et Apple, se déprécient de 1,9? à 4,2? par semaine, selon le tout nouvel indice sur la dépréciation élaboré par le spécialiste de la revente de produits électroniques Recommerce Solutions. 

En utilisant son importante base de données (600 000 références de prix collectées par jour), la start-up a bâti un indice inédit qui révèle la baisse moyenne des prix de revente entre particuliers des terminaux d'occasion les plus populaires. Dans le détail, un iPhone 4S perd 1,9? sur son prix de revente par semaine. Son successeur, le 5, perd lui 3,2? par semaine.

Chez Samsung et sa gamme Galaxy, la chute est plus brutale même si elle est dûe au renouvellement du produit phare avec le S5. Le S3 se déprécie de 4,2? par semaine. La décote hebdomadaire du S4 est plus limitée à 3,8?.

Dans un autre indice comparatif, l'iPhone 5 d'Apple, acheté neuf 679?, est revendable...220? à peine 15 mois plus tard, soit une decote mensuelle de 31?. Acheté neuf 579?, le Galaxy S4 se revend 168? après 15 mois soit une dépréciation de 28? par mois.

Les évolutions technologiques plomblent les prix à la revente

Afin d'obtenir ces chiffres précis, une équipe de statisticiens et d'ingénieurs a utilisé le fameux «Big Data» soit des millions de données accumulées depuis 5 ans sur les prix de revente d'appareils d'occasion entre particuliers, sur les sites de reprise ou encore la revente sur le marché professionnel.

D'autres paramètres entrent en ligne de compte, comme le nombre de téléphones en circulation et les caractéristiques techniques de l'appareil liées aux évolutions technologiques comme l'arrivée de la 4G qui a eu un impact sur les modèles 3G.

«Nous sommes dans une démarche écologiste et de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant