Téléphone mobile : plus de clients, moins de recettes

le
0
INFOGRAPHIE - Malgré une nette hausse du nombre d'abonnés et une explosion des temps de communication et des volumes de données échangées, le chiffre d'affaires du secteur télécom a baissé de 4% l'an dernier.

L'année 2012, marquée par l'arrivée de Free Mobile, marquera les mémoires des opérateurs télécoms. Poussés par ce dernier à proposer de nouvelles gammes de forfaits sans engagement et à des tarifs inférieurs, ils ont vu leurs revenus des services mobiles s'amincir au fil des mois: - 4,3% au premier trimestre 2012, -5,8% au deuxième, -9% au troisième et enfin, -9,9% au quatrième trimestre 2012, précise une étude de l'Autorité des télécoms (Arcep). Le taux de décroissance annuel des revenus des communications téléphoniques mobiles, qui représentent pourtant 69% des revenus des opérateurs mobiles, atteint -12,8% pour le quatrième trimestre 2012. Ainsi, sur l'ensemble de l'année 2012, le chiffre d'affaires du secteur se monte à 39 milliards d'euros hors tax...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant