Teleperformance prêt à payer plus d'un milliard d'euros pour acheter LanguageLine Solutions

le
0
Teleperformance prêt à payer plus d'un milliard d'euros pour acheter LanguageLine Solutions
Teleperformance prêt à payer plus d'un milliard d'euros pour acheter LanguageLine Solutions

Le gestionnaire français de centres d'appels Teleperformance a annoncé lundi avoir conclu un accord en vue d'acquérir, pour 1,52 milliard de dollars (1,35 milliard d'euros), la société américaine LanguageLine Solutions auprès du fonds d'investissement privé Abry Partners et d'actionnaires minoritaires."L'opération, qui reste soumise aux approbations réglementaires et aux conditions de clôture usuelles, devrait être finalisée d'ici la fin de l'année", précise le groupe dans un communiqué. Elle sera financée entièrement par des emprunts bancaires.LanguageLine Solutions est l'un des principaux acteurs sur le marché nord-américain des solutions d'interprétariat par téléphone et visiophone pour le compte de nombreuses sociétés et institutions dans les secteurs de la santé, des assurances, des services financiers, des télécommunications et dans le secteur public. Fondée en 1982 et établie à Monterey, en Californie, la société qui offre ses services dans 240 langues a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 388 millions de dollars et un résultat opérationnel avant dotations aux amortissements (Ebitda) de 147 millions de dollars.Le groupe Teleperformance compte de son côté près de 190.000 collaborateurs répartis sur 311 centres de contacts dans 65 pays. Il gère des programmes en 75 langues et dialectes.Le rachat de LanguageLine Solutions "aura un effet positif sur le bénéfice par action du groupe d?environ 10% sur une base proforma en 2016", estiment les dirigeants de la société.Au premier semestre de l'exercice 2016, Teleperformance avait réalisé un bénéfice net de 86 millions d'euros, en hausse de 3,7%, pour un chiffre d'affaires de 1,69 milliard d'euros.Le secteur des centres de contacts fait l'objet d'un phénomène de concentration lancé il y a environ trois ans.La société française spécialisée dans les relations clients Acticall avait ainsi acquis en septembre 2015 un groupe sept fois plus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant