Télécoms: Verizon à la recherche de revenus hors mobile

le
0
Télécoms: Verizon à la recherche de revenus hors mobile
Télécoms: Verizon à la recherche de revenus hors mobile

L'opérateur télécoms américain Verizon a annoncé mardi un bénéfice net divisé par plus de cinq au deuxième trimestre, confirmant son besoin de trouver de nouvelles sources de revenus hors du marché ultra saturé du mobile. Le rachat annoncé la veille pour près de 5 milliards de dollars des activités internet de Yahoo! a ainsi relégué en arrière-plan la contre-performance trimestrielle.Le portail internet est censé ouvrir à Verizon, déjà propriétaire d'AOl, une autre icône d'internet rachetée pour 4,4 milliards de dollars en 2015, le secteur très lucratif de la publicité en ligne, où Google (30% du marché) et Facebook (12%) règnent actuellement en maîtres."En acquérant Yahoo! nous augmentons de taille pour devenir un concurrent sérieux dans les médias sur mobile", a reconnu mardi le PDG Lowell McAdam, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.Estimant le marché à plus de 180 milliards de dollars à l'horizon 2020, le dirigeant a affirmé que Yahoo! constituait "une source importante de croissance des revenus dans l'avenir" et "d'opportunités immenses".Shar VanBoskirk, analyste au cabinet Forrester Research, souligne que Yahoo! va apporter en l'occurrence des données sur ses utilisateurs essentielles afin d'aider à affiner la publicité en ligne ciblée."Plus il (Verizon) obtient d'accès (par le biais d'AOL et Yahoo!, des boîtiers pour le câble et des smartphones), plus il peut cibler les publicités et le contenu par le biais de ces mêmes appareils", indique M. VanBoskirk dans un blog.- En attente des synergies -Verizon pourrait ainsi créer des meilleures annonces publicitaires faisant concurrence à celles des géants de l'internet et une meilleure expérience pour les utilisateurs face aux autres opérateurs du câble et de la téléphonie."Nous entendons prendre une part importante du marché. Notre ambition est d'être un acteur important" a répété Lowell ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant