Télécoms-Orange et Bouygues discutent à nouveau mariage

le
0
 (Actualisé avec cours de Bourse et précisions) 
    PARIS, 5 janvier (Reuters) - Orange  ORAN.PA  et Bouygues 
 BOUY.PA  ont confirmé mardi avoir repris leurs discussions en 
vue d'un rapprochement qui pourrait ramener à trois le nombre 
d'opérateurs sur un marché français des télécoms éprouvé par 
plusieurs années de guerre des prix.  
    L'opération, si elle se concrétisait, serait un cas de 
figure inédit en Europe où aucune consolidation n'a à ce jour 
été conduite par un opérateur historique dominant. 
    Le rachat du troisième opérateur français par l'ancien 
monopole donnerait naissance à un nouveau géant contrôlant près 
de 50% de parts de marché dans le mobile et le fixe. 
    Pour aboutir, il nécessitera cependant d'importants remèdes 
en vue d'obtenir le feu vert des autorités de concurrence, et 
notamment des cessions d'actifs aux opérateurs concurrents. 
    Orange avait déjà étudié en 2014 le scénario d'un rachat de 
Bouygues Telecom mais il avait alors jeté l'éponge en raison des 
difficultés d'exécution et de désaccords sur le prix.  
    Dans un communiqué, Orange précise que ces discussions 
"préliminaires" ne sont "pas contraintes par un calendrier 
particulier et ne s'engagent pas sur un schéma prédéfini". 
    Bouygues de son côté a confirmé la signature d'un accord de 
confidentialité avec son concurrent, qui permet aux deux groupes 
d'échanger des informations sensibles et ainsi entrer dans le 
concret de leurs discussions. 
    "À ce jour, aucune décision n'a été prise et rien ne 
garantit l'issue de ces discussions préliminaires. En fonction 
de leur évolution, de plus amples informations seront 
communiquées en temps utile", a précisé Bouygues, également 
présent dans la construction, le BTP et les médias. 
    Dans leurs communiqués, les deux groupes évoquent le seul 
scénario d'un rapprochement dans les télécoms, sans faire 
mention des médias alors que des spéculations avaient un temps 
circulé sur une opération incluant le groupe de télévision TF1 
 TFFP.PA , propriété de Bouygues. 
    La confirmation des discussions porte l'ensemble du secteur 
en Bourse, dans la perspective d'une diminution du nombre 
d'opérateurs qui pourrait avoir pour effet de mettre un terme à 
la guerre des prix.  ID:nP6N13W00G      
     
    Le communiqué d'Orange : 
    http://bit.ly/1mCkJsZ     
    Le communiqué de Bouygues : 
    http://bit.ly/1RdUTZI 
 
 (Benjamin Mallet et Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique 
Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant