Télécoms : Le prix des services mobiles a chuté de 27,2 % en 2013

le
0
nenetus/shutterstock.com
nenetus/shutterstock.com

(AFP) - Le prix des services mobiles a chuté de 27,2% en 2013 après avoir baissé de 11,4% en 2012, indique mardi l'Autorité des télécoms (Arcep) dans son observatoire annuel, illustrant la guerre des prix à l'oeuvre depuis l'irruption de Free dans le secteur.

Selon l'Arcep, cette baisse touche l'ensemble des profils de consommation "en raison du développement d'offres d'abondance (ou offres dites "illimitées", ndlr) pour la voix et les SMS".

Ainsi, la consommation des titulaires de contrats "post-payés" (c'est-à-dire les forfaits, y compris les offres bloquées) en communications vocales augmente pour la première fois depuis 2007 et atteint 3 heures et 15 minutes en 2013, et le nombre de SMS envoyés est resté stable.

Le recul des prix atteint 25,5% en moyenne pour les clients souscrivant des contrats post-payés. Les prix des abonnements sans subvention du terminal (dits "sim only") est en baisse quant à lui de 28,1% en un an.

Depuis l'arrivée d'un quatrième opérateur mobile, Free, sur le marché des télécoms début 2012, lesopérateurs se sont livrés à une guerre des prix sans merci.

On constate toutefois que, si le rythme de baisse a été très rapide de la mi 2012 au printemps 2013, "il s'est significativement ralenti depuis lors", souligne l'Arcep.

Cette étude annuelle du marché des services mobiles grand public en France métropolitaine, a été réalisée auprès de clients des quatre opérateurs de réseaux mobiles Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile et des deux plus importants opérateurs mobiles virtuels NRJ Mobile et Virgin Mobile, selon l'Arcep.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant