Télécoms : Free en pleine forme

le
0
Télécoms : Free en pleine forme
Télécoms : Free en pleine forme

Même pas mal ! Les efforts de la concurrence ces derniers mois pour faire vaciller Free n'ont pas affecté le moins du monde le nouveau venu (janvier 2012) dans le mobile. Au contraire, même. Chiffre d'affaires, recrutements, fixe, mobile... les chiffres publiés hier soir sont tous au vert.

Côté mobile, au troisième trimestre 2014, l'opérateur a connu ce qu'il appelle une « réaccélération » de son activité, en progression de 12 % par rapport au même trimestre 2013. Il a même battu « un record » avec un chiffre d'affaires de 416 M¤. Sur les neuf premiers mois de l'année, l'activité mobile a bondi de... 25,9 % pour dépasser le milliard d'euros (1,161 Md¤).

Et ça n'est pas tout : sans avoir fait la révolution, Free mobile continue de séduire massivement. Au troisième trimestre il a recruté 480 000 nouveaux abonnés (net des résiliations), qui portent sa part de marché à 14 %. L'opérateur reconnaît que ces nouveaux clients sont venus majoritairement pour son offre à 2 ¤, dont Xavier Niel, patron de Free, assure qu'elle est « très rentable ».

Des bornes interactives

Comment expliquer un tel succès dans un contexte de concurrence âpre ? La simplicité des offres -- il y en a deux -- et leur prix toujours très attractifs -- 2 ¤ et 19,99 ¤ (15,99 ¤ pour les abonnés à la box) -- continuent de payer. Le nouveau réseau de bornes interactives (600 à fin septembre), sur lesquelles on peut s'abonner en quelques minutes ou payer une facture, semble porter ses fruits. Et la stratégie de location de mobiles, plutôt que de subvention, comme la concurrence, ne lui a pas porté préjudice, au contraire.

Sur le fixe, c'est-à-dire là où ses concurrents ont dernièrement porté le fer en multipliant les promotions, Free continue de recruter : 70 000 abonnés de plus au troisième trimestre et un chiffre d'affaires qui progresse, plus modestement, mais à 3,3 % tout de même. Free compte donc désormais ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant