Télécoms : 2,5 milliards pour les licences 4G

le
0
Éric Besson dévoile lundi les modalités de l'appel à candidatures pour les fréquences permettant la généralisation de l'Internet mobile à très haut débit. Toutes les cartes peuvent être rebattues dans le secteur.

C'est l'événement le plus attendu dans le monde des télécoms. Éric Besson, le ministre de l'Industrie, donne le coup d'envoi des enchères pour l'obtention des fréquences de téléphonie mobile de nouvelle génération, la 4G. Cette technologie permettra de surfer sur son mobile avec un débit de 100 mégabits, identique à celui de l'Internet fixe. Pour les télécoms et l'Internet, l'enjeu est simple: le premier milliard d'internautes dans le monde surfait sur l'Internet fixe. Le deuxième milliard surfera sur l'Internet mobile. En France, les smartphones représentent déjà plus de la moitié des nouveaux mobiles vendus et en 2012, ce sera la quasi-totalité. Or le passage d'un mobile classique à un smartphone n'est pas neutre: il consomme dix fois plus de capacités mobiles que son prédécesseur. Quand la majorité des Français regardera de la vidéo ou sera connectée sur Facebook, les réseaux mobiles risquent d'être saturés.

D'où l'importance stratégique des fréqu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant