Télécommande cassée ? Imprimez-la

le
0

La télécommande du téléviseur, scotchée de façon hideuse pour éviter que les piles ne s'échappent depuis que le petit capot en plastique a rendu l'âme dans une chute sur le parquet, peut désormais retrouver son allure originelle. Depuis le 1er juin, l'enseigne Boulanger, spécialisée dans la distribution de produits électroménagers et high-tech, permet en effet à ses clients de fabriquer eux-mêmes leurs pièces détachées.

 

« L'idée nous est venue en novembre dernier, quand un informaticien de notre société est tombé, sur Internet, sur un client qui avait lui-même modélisé et fabriqué un manche en plastique d'un poêlon d'un appareil à raclette qu'il avait cassé, se souvient Jean-Philippe Allain, responsable veille et innovation de l'enseigne et initiateur du service Happy 3D. La pièce en question n'était tout simplement pas disponible à l'achat à l'unité. Nous y avons alors vu un potentiel incroyable et avons donc travaillé pour rendre cette technologie accessible au plus grand nombre. »

 

Les plans numériques d'une centaine de pièces sont aujourd'hui disponibles gratuitement sur le site Internet Happy3D ( www.happy3d.fr). Un vrai inventaire à la Prévert : poignée de couvercle de casserole, support de barre de cintre, bouton de plaque de cuisson ou encore cache-pile de console de jeux portable. « Parmi les plusieurs centaines de téléchargements déjà réalisés, les boutons de fours à micro-ondes sont les plus populaires, observe Jean-Philippe Allain. Nous mettons en ligne les pièces détachées des produits de notre marque Essentiel B, mais la plate-forme accueille aussi les créations de nos différents clients et celles des autres marques qui le souhaitent. Nos clients peuvent également faire une demande sur une pièce en particulier et nous nous chargeons de lui fournir le fichier numérisé. »

 

Reste un écueil de taille. Très peu de Français possèdent aujourd'hui une imprimante 3D, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant