Telecom Italia n'exclut pas des changements chez TIM Participacoes

le
0
    ROME, 28 avril (Reuters) - Flavio Cattaneo, le nouvel 
administrateur délégué de Telecom Italia  TLIT.MI , a reconnu 
jeudi des difficultés avec la filiale brésilienne TIM 
Participacoes  TIMP3.SA  et n'a pas exclu d'y changer des têtes, 
selon des responsables syndicaux. 
    Rencontrant pour la première fois les syndicats, Cattaneo a 
assuré ne pas prévoir de suppressions de postes et a confirmé 
des projets d'investissements dans le réseaux de l'opérateur et 
la fibre optique, a déclaré Salvo Ugliarolo, secrétaire général 
du syndicat Uilt. 
    Il a indiqué en revanche que le retour sur investissement de 
 TIM Participacoes n'était pas ce qu'il espérait et qu'il 
regarderait ce dossier de près. 
    "Il nous a dit qu'il n'avait pas l'intention de faire de 
grand bouleversement comme réduire le périmètre du groupe ou les 
effectifs et il a confirmé les investissements prévus dans le 
réseau et la fibre optique", a dit Ugliarolo. 
    Dans la fibre optique, Telecom Italia discute du rachat de 
Metroweb et entend payer cette acquisition au prix du marché, 
a-t-il ajouté.   
    L'opérateur historique a l'intention de renforcer son plan 
industriel 2016-2018 en ajoutant des mesures supplémentaires 
pour une plus grande efficacité, a encore dit aux syndicats le 
successeur de Marco Patuano, qui avait démissionné en mars à la 
suite de divergences avec Vivendi  VIV.PA , le principal 
actionnaire du groupe.  
 
 (Alberto Sisto, Véronique Tison pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant