Telecom : combat de titans sur le marché américain

le
0
Le japonais Softbank cherche à entrer aux États-Unis tandis que Deutsche Telekom veut en sortir.

Coup sur coup, deux grosses annonces ont secoué le marché américain des télécoms. D'un côté, le japonais Softbank est prêt à débourser une somme faramineuse de 13 à 20 milliards de dollars pour racheter Sprint Nextel, numéro trois américain du mobile. De l'autre, Deutsche Telekom cherche à fusionner sa filiale américaine T-Mobile USA, numéro quatre du marché, avec le numéro cinq, MetroPCS.

Ces deux projets de consolidation interviennent sur un marché américain des télécoms partagé par cinq acteurs aux poids inégaux: les deux leaders AT & T (105 millions de clients) et Verizon (94,2 millions) devancent de loin leurs concurrents Sprint (56 millions), T-Mobile (33,2 millions) et MetroPCS (9,3 millions).

Mais ces deux projets relèvent de stratégies totalement différentes. Alors que Deutsche Telekom vise à fusionner deux acteurs américains entre eux pour mieux sortir à terme des États-Unis, le japonais Softbank cherche, lui, à y entrer.

Ce qui pose de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant