Telecom : Bouygues et Orange confirment vouloir se rapprocher

le , mis à jour à 13:07
0
Telecom : Bouygues et Orange confirment vouloir se rapprocher
Telecom : Bouygues et Orange confirment vouloir se rapprocher

Depuis plusieurs semaines, la rumeur était persistante. Orange et Bouygues Telecom ont confirmé, ce mardi, être «en discussions» en vue d'un rachat de Bouygues Telecom par l'opérateur historique. «Un accord de confidentialité a été signé par Bouygues et Orange», précise Bouygues dans un communiqué alors qu'Orange évoque «la reprise de discussions préliminaires avec le groupe Bouygues.» Pour autant, Bouygues reste prudent: «A ce jour, aucune discussion n'a été prise et rien ne garantit l'issue de ces discussions préliminaires.»

L'idée est de faire aboutir ces discussions dans un délai de un à trois mois. La partie téléphonie de Bouygues (ni télévision ni BTP) pourrait être valorisée autour de 10 milliards. Orange devrait débourser 2 milliards en cash alors que les 8 milliards restants donneraient au groupe de Martin Bouygues une participation de 15% environ dans Orange, soit légèrement moins que l’État (19%) mais beaucoup plus que les salariés (4 à 5%).

Un géant qui représenterait 50% du marché français

Reste à savoir si les autorités de la concurrence françaises et européennes pourraient donner le vert à une telle opération qui donnerait naissance à un opérateur qui détiendrait 50% du marché français grâce au 11 millions de clients de Bouygues, le meilleur réseau pour la téléphonie mobile avec la 4G. De surcroît, cela entraînerait le passage de quatre à trois opérateurs avec Free et SFR-Numéricable.

A la suite d'une plainte de Bouygues, Orange avait été condamné dans le passé à 350 millions d'euros d'amende pour position dominante sur le marché de la clientèle professionnelle. Dans ces conditions, il est peu probable qu'Orange puisse échapper à l'obligation de vendre des actifs. L'opérateur serait disposé à en céder pour 5 milliards d'euros pour faire aboutir ce mariage.

Plusieurs hypothèses sont sur la table. En juin dernier, lorsque Numericable-SFR avait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant