Télécabines du Mont-Blanc : les 33 touristes piégés ont pu être évacués

le , mis à jour à 17:02
1
Télécabines du Mont-Blanc : les 33 touristes piégés ont pu être évacués
Télécabines du Mont-Blanc : les 33 touristes piégés ont pu être évacués

La fin du cauchemar. «Les derniers passagers bloqués dans le télécabine panoramique Mont-Blanc ont été évacués», a annoncé vendredi matin la préfecture de Haute-Savoie. 33 touristes, dont un enfant de douze ans, ont dû passer la nuit de jeudi à vendredi, bloqués dans un téléphérique à plusieurs centaines de mètres au-dessus des glaciers du Mont-Blanc, en Haute-Savoie, à la suite d'un incident technique survenu dans l'après-midi de jeudi. Elles ont pu regagner la terre ferme dans la matinée après la remise en route des télécabines.

 

VIDEO. Mont-Blanc : les naufragés du télécabine ont filmé leur nuit

 

La température dans la nuit a approché les 0° C, mais les cabines sont isolées. Elles sont également équipées de petites valises de secours comprenant des couvertures, de l'eau et des barres énergétiques.

 

Les personnes évacuées «vont bien», a confié sur France Info Mathieu Dechavanne, PDG de la Compagnie du Mont-Blanc. «Il y a une personne qui a besoin d'un suivi médical. Rien de grave. Elle souffre d'hypothermie. Elle est partie à l'hôpital. Une quinzaine de personnes sont arrivées en bas à Chamonix. Elles sont auscultées par le médecin. Ils n'ont pas de signes inquiétants au niveau de leur santé», a-t-il ajouté.

 

Selon l'AFP, la personne souffrant d'hypothermie est un homme âgé. L'enfant, lui, est «en bonne forme», selon sa soeur.

 

«C'était terrible. Mon frère est resté là haut avec mes parents, vêtus seulement d'un sweat-shirt», a raconté Maria Elena Perrone, 18 ans, la soeur du garçon de douze ans, avant d'éclater en sanglots en le retrouvant.

Cette Italienne de Courmayeur avait emprunté une autre cabine et a pu être secourue dès jeudi soir. «Pendant deux heures et demie, on ne savait pas ce qui se passait et la cabine bougeait beaucoup quand ils essayaient de démêler les câbles. Au coucher du soleil, le froid est arrivé», a-t-elle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 12 mois

    Un souvenir inoubliable, ils auront peut-être droit à un billet gratuit pour compenser...l'utiliseront-ils ?????????