"Tel-Aviv sur Seine" : ils somment Anne Hidalgo de rentrer de vacances

le , mis à jour le
0
La maire de Paris Anne Hidalgo, photo d'illustration.
La maire de Paris Anne Hidalgo, photo d'illustration.

"#oùestpasséelamairedeParis", demande le député-maire du 15e arrondissement de Paris, Philippe Goujon, sur Twitter. Ce dernier s'inquiète de l'absence d'Anne Hidalgo, "malgré l'afflux massif de migrants à Paris et les manifestants anti #TelAvivSurSeine". Et il n'est pas le seul. Un autre élu de droite, Pierre-Yves Bournazel, vice-président délégué du groupe Les Républicains au Conseil de Paris, demande lui aussi à la maire de Paris de revenir sur ses terres et d'écourter ses vacances, pour venir s'occuper des dossiers brûlants qui agitent la capitale. "La sagesse voudrait que @Anne_Hidalgo rentre de vacances. C'est son devoir de maire de #Paris #migrants #TelAvivSurSeine", écrit-t-il sur Twitter.

  

Ils font ici tous deux référence à la vive polémique créée par l'opération "Tel-Aviv sur Seine", Paris Plages ayant décidé d'accueillir, ce jeudi 13 août, la capitale d'Israël. Ce qu'ont vivement critiqué de nombreuses personnalités politiques d'extrême gauche et des associations pro-palestiniennes. Comme l'élue du Parti de gauche Danielle Simonnet, qui réclamait pour sa part la suppression de cette journée, "tout juste un an après les massacres sur la bande de Gaza et alors que le gouvernement israélien intensifie sa politique de colonisation". Certaines associations ont quant à elles décidé d'organiser un événement concurrent, "Gaza Plage", pour protester.

Hidalgo s'explique

La maire de Paris s'était...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant