Tel Abyad rattachée au canton kurde de Kobani en Syrie

le
0

(Actualisé avec intégration de la ville dans un canton) BEYROUTH, 21 octobre (Reuters) - Une ville prise par les combattants peshmergas aux djihadistes de l'Etat islamique en juin a été intégrée mercredi dans le système politique des régions autonomes administrées par les Kurdes dans le nord de la Syrie. La localité de Tel Abyad, située sur la frontière turque, a été conquise par la milice kurde YPG qui en a chassé les unités de l'EI avec l'aide des frappes aériennes américaines. Une réunion des autorités locales, comprenant des représentants des communautés arabe, kurde, turkmène et arménienne, a abouti à l'inclusion de la ville dans le système de gouvernement autonome instauré par les Kurdes, ont indiqué deux responsables présents à la réunion. Les Kurdes syriens ont mis en place trois zones autonomes ou "cantons" dans le nord de la Syrie depuis le début de l'insurrection contre le président Bachar al Assad en 2011. La prise de Tel Abyad permet aux Kurdes d'assurer la jonction entre la région de Kobani et celle de Djazira, plus à l'est, près de la frontière irakienne. Tel Abyad est désormais rattachée au canton de Kobani. "Cela va renforcer nos liens avec Kobani et avec les autres cantons qui mettent également en oeuvre le programme d'administration autonome", a dit un participant à la réunion joint par téléphone. Les Kurdes syriens affirment ne pas avoir l'intention de créer un Etat indépendant mais la Turquie s'inquiète de ces gains territoriaux qu'elle juge de nature à alimenter les aspirations indépendantistes au sein de la minorité kurde. (Tom Perry; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant