Teissier: «Créer un état-major européen»

le
0
INTERVIEW - Le président de la commission défense de l'Assemblée nationale dresse le bilan de l'engagement en Libye et met en garde contre une baisse du budget militaire français.

La 9e université de la défense, fondée par le député Guy Teissier, s'ouvre ce matin à Rennes en présence de 400 participants dont 140 industriels, sur l'un des sites de la Direction générale de l'armement (DGA). 

 

Guy Teissier.
Guy Teissier. Crédits photo : Paul DELORT/Le Figaro

 

LE FIGARO. - Quelles leçons l'armée et la défense françaises peuvent-elles tirer de l'intervention militaire en Libye ?

Guy TEISSIER - L'opération en Libye a montré que notre défense nationale est capable, avec ses alliés européens, de conduire une action d'envergure et de longue durée. Nos moyens d'observation et de communication, notre capacité d'entrer en premier sur un théâtre et celle de conduire une action coordonnée ont probablement atteint un niveau sans précédent dans une opération exté­rieure. Ce résultat aurait été impossible à atteindre sans une excellente industrie de défense et sans une DGA capable de traduire au niveau technique les besoins opérationnels et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant