Téhéran n'a pas l'intention de réduire sa production de brut

le
0
    DUBAI, 23 avril (Reuters) - La République islamique d'Iran 
augmentera sa production de brut jusqu'à retrouver la part de 
marché qui était la sienne avant d'être visée par des sanctions 
internationales, a déclaré samedi le ministre iranien du Pétrole 
cité par l'agence de presse Shana. 
    Tout en prenant acte de l'échec de la réunion de Doha 
dimanche dernier, Bijan Namdar Zanganeh a jugé que la rencontre 
avait été utile puisqu'elle a permis aux producteurs de brut 
membres de l'Opep et extérieurs au cartel d'engager un dialogue, 
a-t-il également déclaré.   
    L'Iran a augmenté sa production de brut d'un million de 
barils de pétrole par jour (bpj) depuis la levée des sanctions 
internationales qui visaient Téhéran. Cette production 
augmentera jusqu'à ce que le pays retrouve sa part de marché 
d'avant les sanctions, a-t-il ajouté. 
    Le vice-ministre iranien du Pétrole avait indiqué mardi que 
la production de pétrole brut de l'Iran aura retrouvé avant deux 
mois ses niveaux d'avant les sanctions occidentales liées au 
programme nucléaire de Téhéran.   
 
 (Bozorgmehr Sharafedin,; Nicolas Delame pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant