Téhéran menace la marine américaine

le
0
Le ton est encore monté d'un cran entre l'Iran et l'Occident, alors que l'UE envisage un renforcement des sanctions.

Le ton monte entre Téhéran et l'Occident. Mardi matin, alors même que l'Iran faisait savoir qu'il sévirait en cas de retour dans le golfe Persique d'un porte-avions américain, Alain Juppé a appelé à des sanctions accrues contre l'Iran à cause de son programme nucléaire. Ce nouveau bras de fer coïncide avec la fin de man½uvres navales iraniennes dans le détroit d'Ormuz, un axe incontournable par lequel transitent près de 40% des exportations mondiales de pétrole.

«Nous conseillons au porte-avions américain qui a traversé le détroit d'Ormuz et se trouve en mer d'Oman de ne pas retourner dans le golfe Persique», a prévenu mardi le commandant en chef de l'armée iranienne, le général Attaollah Salehi, précisant: «La République islamique d'Iran n'a pas l'intention de répéter son avertissement.» Un discours menaçant qui clôture dix jours d'exercices militaires au sein de ce goulot d'étranglement stratégique, et qui fait suite à d'autres gestes d'hostilitü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant