Téhéran : les femmes finalement interdites au match de volley Iran-Etats-Unis

le
2
Téhéran : les femmes finalement interdites au match de volley Iran-Etats-Unis
Téhéran : les femmes finalement interdites au match de volley Iran-Etats-Unis

Le récent  réchauffement américano-iranien ne va pas jusqu'à la remise en cause des bonnes vieilles traditions. Les services de sécurité iraniens du complexe, dépendant du ministère des Sports, ont refusé aux femmes l'accès de la salle où se déroulait vendredi soir un match de Ligue mondiale entre l'Iran et les Etats-Unis. La Fédération avait pourtant octroyé 200 accréditations spéciales à un public féminin trié sur le volet pour assister à cette rencontre dans la salle de 12 000 places située à l'intérieur du grand complexe sportif Azadi, dans le sud-est de Téhéran.

Les billets étaient réservés aux «membres de la famille du volley-ball, aux supportrices de l'équipe visiteuse et aux responsables exécutifs», avait indiqué mardi Reza Hassanikhou, chargé de la sécurité du ministère des Sports. Le gouvernement du président modéré Hassan Rohani avait affirmé début juin qu'il souhaitait que des femmes puissent assister à la rencontre, mais l'annonce avait provoqué des manifestations d'ultraconservateurs iraniens, opposés à la présence de femmes lors de rencontres sportives masculines.

«A cause des protestations, nous avons été obligés d'annuler la décision» d'accorder des billets aux femmes, a expliqué vendredi, Mohammad Reza Davarzani, le président de la Fédération. Il a ajouté que le ministère des Sports et la Fédération avaient «tenté de résoudre le problème», sans succès. «Nous espérons qu'il sera résolu dans l'avenir», a-t-il dit. Selon des journalistes sur place, plusieurs femmes reporter accréditées n'ont pas pu entrer dans le complexe. La décision s'est également appliquée à des membres féminins du corps arbitral et de la Fédération iranienne.

Les femmes interdites de stades depuis la révolution islamique

L'accès aux stades de football est interdit aux femmes depuis la Révolution islamique de 1979, officiellement pour les protéger des comportements obscènes des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • macgiver le vendredi 19 juin 2015 à 22:49

    Il faudra attendre la prochaine (contre)révolution ....qui finira à coup sûr par arriver.

  • 35924358 le vendredi 19 juin 2015 à 22:21

    Vive la liberté iranienne :( Et ces fous de Téhéran veulent la bombe nucléaire :(