Teddy Riner veut aller chercher un nouveau titre de champion du monde

le
0
Teddy Riner veut aller chercher un nouveau titre de champion du monde
Teddy Riner veut aller chercher un nouveau titre de champion du monde

Teddy Riner, comment va la santé ?Ça va beaucoup mieux. A partir du moment où les médecins m'ont donné le feu vert pour pouvoir m'entraîner et pour continuer ma préparation dans l'optique des Championnats du monde, tout va bien. J'ai de bonnes sensations, la condition physique est là. J'ai tout pour bien faire.

Comment vous sentez-vous avant le début de ces championnats du Monde ?Il reste quelques entraînements à faire, c'est bien de terminer cette préparation tranquillement. Dans cinq à six jours normalement, tout ira bien. Il y a toujours une petite douleur mais quand je m'entraîne, ça va.

Vous étiez sur une jambe lors des championnats d'Europe de Budapest cette année (ndlr : Riner a remporté l'or), vous allez vous balader à Rio si vous ne ressentez aucune douleur?J'espère. Si ça peut se passer comme en 2011 ou comme aux JO où j'étais allé jusqu'au bout de la journée, tant mieux. Plus les années vont passer, plus ça va devenir compliqué pour moi, surtout avec les règlements qui changent. Je dois m'adapter et trouver d'autres solutions.

Rio, c'est tout un symbole pour vous ?C'est là où tout a commencé pour moi (ndlr : Teddy Riner a remporté son premier championnat du Monde en 2007 à Rio). C'est dans cette ville où auront lieu les prochains Jeux Olympiques. C'est à moi d'aller au bout des journées et ne pas croire qu'il faut attendre les médailles mais au contraire aller les chercher. L'or ? J'y suis abonné et j'aime ça, je vais tout faire pour monter sur la plus haute marche du podium.

« J'ai encore tellement de choses à faire »

Avez-vous toujours aussi faim après tous ces titres ?J'ai toujours très envie, j'ai encore tellement de choses à faire dans ce sport, j'ai encore envie de m'exprimer et de gagner de nombreux combats par de somptueux ippons. J'ai envie de battre les meilleurs et de leur mettre des ippons. Et ensuite, gagner le plus de titres possibles, revenir à chaque fois avec une belle médaille autour du cou.

Que représenterait un sixième titre mondial ?Ça représenterait un nouveau titre (rires). Pour moi, c'est un défi d'aller chercher les titres les uns après les autres, de marquer l'histoire de mon sport et de regagner ma place de numéro un mondial. Je ne le prends pas à c?ur mais c'est toujours bien d'être tout en haut du classement.Par rapport à 2007 et votre premier titre, en quoi avez-vous le plus changé ? Dans ma tête j'ai mûri, j'ai beaucoup plus de technique dans ma palette, je peux subir beaucoup plus de choses à l'entraînement, je suis capable de faire mes propres choix. C'est toujours le même gros bébé mais ce n'est pas le même homme. Mon rôle de leader en équipe de France ? Il a évolué au fur et à mesure des médailles. C'est l'une des plus belles équipes de France que j'ai connue dans ma carrière, je suis fier d'être à leurs côtés, c'est une équipe soudée. Pour moi, c'est la plus belle équipe du monde et la plus forte.

« Si mon corps et ma tête me suivent jusqu'en 2020, pourquoi pas? »

On a l'habitude de dire que les années post-olympiques sont difficiles?C'est vrai parce que pour le moment 2013 n'est pas vraiment une bonne année. J'ai eu deux, trois blessures. Malgré tout, j'ai réussi à m'imposer dans toutes les compétitions dans lesquelles je me suis présenté. Après une année olympique, il y a plus de fatigue, plus de douleurs mais on ne se laisse pas abattre.

On a du mal à imaginer un Teddy sans médaille d'or?Moi non plus, je ne m'imagine pas (rires). Le prix à payer pour arriver à ce niveau est tellement dur que quand je suis sur le tatami, je ne veux rien lâcher. Je n'aime pas perdre et je vais tout donner pour ne pas revenir bredouille.

Garderez-vous la même motivation en cas de médaille d'or ?Avec mes camarades d'équipe, j'ai dit que j'allais jusqu'en 2016 avec eux. Je referais un point après les JO pour voir si je veux aller jusqu'en 2020 (ndlr : Istabul, Tokyo et Madrid se disputent l'obtention de ces JO). Si mon corps et ma tête me suivent, alors pourquoi pas...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant