Ted Cruz et Marco Rubio passent à l'attaque contre Donald Trump

le
0
Distancés lors des premières primaires républicaines, les deux sénateurs ont multiplié les critiques contre le magnat de l'immobilier.
Distancés lors des premières primaires républicaines, les deux sénateurs ont multiplié les critiques contre le magnat de l'immobilier.

Distancés lors des premières primaires républicaines, les deux sénateurs ont multiplié les critiques contre le magnat de l’immobilier.

Les sénateurs Marco Rubio et Ted Cruz n’avaient pas le choix. Nettement distancés par le magnat de l’immobilier Donald Trump au cours des premières primaires républicaines, ils se devaient de le mettre en difficulté à quelques jours du « Super Tuesday », le 1er mars, au cours duquel onze États se prononceront.

Les assauts n’ont donc pas manqué, jeudi 25 février, au cours du dixième débat opposant à Houston (Texas) les cinq survivants de l’épreuve par élimination que constitue la course à l’investiture républicaine. La confrontation a été à ce point heurtée qu’elle a souvent tourné à la cacophonie, dont le neurochirurgien à la retraite Ben Carson et le gouverneur de l’Ohio John Kasich ont été les spectateurs.

Marco Rubio, le plus incisif À cet exercice, M. Rubio s’est montré le plus incisif, décochant des coups répétés que M. Trump a tant bien que mal encaissés. « S’il construit le mur [sur la frontière avec le Mexique] comme il a construit les Trump Towers, il va avoir recours à des clandestins ! », a ironisé M. Rubio. « J’ai embauché des dizaines de milliers de personnes dans ma vie, vous n’avez jamais embauché personne », a rétorqué le magnat de l’immobilier. « Si Donald Trump n’avait pas hérité de 200 millions, il vendrait des montres à Manhattan », a lancé le sénateur, qui a attaqué le milliardaire à propos des échecs essuyés par le passé, puis a tenté de souligner les lacunes de son projet de couverture santé. M. Cruz a pour sa part exprimé les plus grands doutes s...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant