Technip : un mi-parcours sans faute

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - La clé de la réussite du groupe d'ingénierie et de gestion de projets tient à ce constat fait, par son PDG, Thierry Pilenko, lors d'une conférence téléphonique : «Non seulement la demande mondiale de pétrole et de gaz augmente, mais de plus, nos clients ont besoin de compenser le déclin de la production de leurs gisements», et doivent donc investir lourdement pour développer de nouveaux champs. Ce commentaire fait à l'occasion de la publication des comptes semestriels montre que Technip ne connaît pas les difficultés de certains de certains de ses concurrents du secteur.

Le deuxième trimestre de Technip s'est soldé par un bénéfice net de 162,4 millions d'euros, en hausse de 19,4%, pour un chiffre d'affaires de 2,4 milliards, en progression de 18,1%. Grâce à un bon taux d'utilisation de la flotte de navires et la bonne exécution des contrats, la pose d'infrastructures sous-marines, activité la plus rentable du groupe, a encore pu améliorer sa profitabilité. La marge d'exploitation s'est élevée à 218,7 millions d'euros, ce qui représente un taux de rentabilité de 19,8%, un peu supérieur à la période comparable (19,4%). Les nouvelles commandes engrangées (2,8 milliards d'euros) ont porté le carnet à un niveau record de 15,2 milliards.

Technip maintient donc ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice, une croissance de 11 à 16% du chiffre d'affaires (9,1 à 9,5 milliards d'euros) et un taux de marge opérationnelle courante autour de 15% pour l'activité de pose d'infrastructures sous-marines et de 6 à 7% pour les chantiers d'ingénierie terrestre et maritime.

Au vu de ce semestre, Exane BNP Paribas reconnaît que Technip offre une visibilité de son activité et de ses résultats que ses concurrents peuvent lui envier. Mais le courtier estime que la valorisation du titre, qui compte 14 fois un bénéfice net estimé pour 2014, donc très au-dessus de la moyenne de ses pairs (11,8) laisse peu de place à une nette appréciation du cours de Bourse.

Conservez.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant