Technip renoue avec les succès commerciaux

le
0
Un salarié de Technip au travail. (© Technip)
Un salarié de Technip au travail. (© Technip)

Touché par la baisse du prix de l’or noir et la crise du secteur pétrolier, Technip peine, depuis quelques trimestres, à renouveler son (imposant) carnet de commandes. Les annonces de contrats se font nettement plus rares et les observateurs s’inquiètent de voir les ventes du groupe Thierry Pilenko chuter violemment en 2017.

C’est dans ce contexte compliqué que la société a annoncé, le 19 mai dernier, un projet de fusion entre égaux avec l’américain FMC Technologies. Ce rapprochement permettra de renforcer deux entreprises complémentaires qui se connaissent bien. Mais il ne sera pas effectif avant début 2017. D’ici là, le français doit continuer à remporter ses contrats seuls.

Intérêt du projet de fusion

Fin mai, le groupe a rassuré sur ce point, en annonçant trois succès commerciaux en quelques jours. Le premier, révélé le 25 mai, porte sur la fourniture d’un ombilical (ensemble de câbles permettant de contrôler les installations sous-marines) au norvégien Statoil. Le lendemain, Technip a annoncé la signature d’un contrat comprenant l’ingénierie et la livraison d’équipements pour un four de craquage d’éthylène en Arabie saoudite.

Enfin, le 31 mai, la société a indiqué avoir remporté un contrat d’une valeur comprise entre 500 millions et un milliard d’euros pour le développement d’un champ de gaz naturel au large de la Libye.

Si elle a obtenu la part la plus

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant