Technip ne prévoit pas de véritable embellie avant 12 à 18 mois

le
0
 (Actualisé avec conférence téléphonique) 
    par Benjamin Mallet 
    PARIS, 25 février (Reuters) - Technip  TECF.PA  a prévenu 
jeudi que les investissements de ses clients dans de nouveaux 
projet pétroliers et gaziers devraient rester faibles au cours 
des 12 à 18 prochains mois et que la baisse de son activité 
pourrait atteindre jusqu'à 15% environ en 2016. 
    Le spécialiste des équipements pétroliers et gaziers, dont 
les résultats ont progressé en 2015 en données ajustées, table 
en 2016 pour sa division Subsea (infrastructures sous-marines) 
sur un chiffre d'affaires ajusté compris entre 4,7 et 5,0 
milliards d'euros (contre 5,9 milliards en 2015) et sur un 
résultat opérationnel courant ajusté de 640 à 680 millions 
(contre 851 millions). 
    Dans sa division Onshore/offshore, Technip vise un chiffre 
d'affaires ajusté de 5,7 à 6,0 milliards d'euros (contre 6,3 
milliards en 2015) et un résultat opérationnel courant ajusté 
compris entre 240 et 280 millions (contre 33,9 millions). 
    Confronté aux conséquences de la chute du prix du baril, 
Technip a indiqué qu'il n'attendait pas de "changement 
significatif" des priorités de ses clients "au cours des 12-18 
prochains mois", avec des investissements dans de nouveaux 
projets qui "resteront bien inférieurs à 2014" et "une meilleure 
résilience en Aval par rapport à l'Amont". 
    Technip souhaite en outre étendre son portefeuille de 
solutions, "de manière directe et au travers d'alliances" pour 
continuer à développer ses technologies, ses équipements et ses 
activités de consulting. 
    Le PDG Thierry Pilenko a précisé lors d'une conférence 
téléphonique que Technip pourrait réaliser de "petites 
acquisitions" pour "renforcer (son) contenu technologique" et a 
indiqué qu'aucune discussion n'était en cours en vue d'un 
rapprochement avec d'autres acteurs du secteur.   
    Hors exceptionnels, le groupe a enregistré au titre de 2015 
un résultat net de 587 millions d'euros (+4,0%), un résultat 
opérationnel courant ajusté de 987 millions (+19,7%) et un 
chiffre d'affaires ajusté de 12,2 milliards (+13,8%). 
    Son résultat net part du groupe, qui inclut des charges de 
restructuration pour un montant de 635 millions d'euros, ressort 
toutefois à 45 millions contre 437 millions en 2014. 
    Selon un consensus Inquiry Financial réalisé pour Reuters, 
les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 507 
millions d'euros hors exceptionnels et un chiffre d'affaires de 
11.867 millions. 
    Technip propose un dividende de 2,00 euros par action, 
stable, et maintient l'option d'un paiement en titres. 
    Le groupe a revu à la hausse son objectif de réduction de 
coûts d'ici à la fin 2017, de 830 millions à un milliard 
d'euros, mais a confirmé le chiffre de 6.000 suppressions de 
postes annoncé en juillet. 
    Ses prises de commandes ont fondu de 50,5% en 2015, à 7,6 
milliards d'euros.  
     
    Le communiqué : 
    http://bit.ly/1S2NP1H 
 
 (Edité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant