Technip : les prises de commandes reculent

le
0
Une ingénieur de Technip au travail. (© Technip)
Une ingénieur de Technip au travail. (© Technip)

Le bénéfice opérationnel courant ajusté du géant français des services pétroliers a bondi de 20,9% au troisième trimestre, à 292 millions d’euros, contre 263 millions attendus par le consensus des analystes. Les ventes ont grimpé de 10,1%, à 3,1 milliards et les dirigeants visent plus de 11,5 milliards pour l’ensemble de l’exercice.

Cette bonne performance ne fait toutefois pas illusion. Grâce à son carnet de commandes (proche de 20 milliards d’euros il y a un an), Technip ne subit pas encore la violente chute du cours de l’or noir et des investissements des groupes pétroliers. Le 29 octobre, le titre n’a d’ailleurs pas réagi à l’annonce de ces comptes de bonne tenue.

Les investisseurs s’inquiètent de l’érosion du carnet de commandes. En un an, il a reculé de 9,4%, à 17,5 milliards. En trois mois, il a diminué de 7,5%. Entre juillet et septembre, le groupe n’a enregistré «que» 1,75 milliard de prise de commandes contre 2,2 milliards sur la même période de l’an passé.

Surtout, le mix s’est dégradé. Les nouveaux contrats de la branche Subsea (infrastructures sous-marine dont la marge opérationnelle atteint 15%) se sont effondrés de 58%. Seule la hausse de 29% des commandes dans l’onshore/offshore (marge inférieure à 5%) a permis de «sauver» le carnet.

Il y a deux

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant