Technip dément vouloir fusionner avec FMC

le
0
Des salariés du groupe américain FMC. (© FMC)
Des salariés du groupe américain FMC. (© FMC)

Technip a démenti les informations de Reuters. Le 9 décembre, l’agence de presse a cité des sources indiquant que le français serait entré en discussion avec FMC Technologies en vu de fusionner les deux groupes. L’affaiblissement de l’ensemble des acteurs des services pétroliers pousse naturellement les observateurs à spéculer sur de possibles rapprochements entre les groupes du secteur. D’autant que les grandes manœuvres ont déjà commencé avec la fusion Halliburton-Baker Hughes et le rachat de Cameron par Schlumberger.

De petites acquisitions sont priviligiées

Dans ce contexte, l’idée d’une fusion Technip-FMC Technologies vient naturellement à l’esprit. Les deux sociétés ont en effet déjà noué une alliance stratégique visant à proposer des solutions moins couteuses à leurs clients dans les projets d’infrastructures sous-marines (subsea).

Il y a un mois, le PDG Thierry Pilenko s’était montré satisfait de cette formule et le démenti de ce matin semble montrer qu’un rapprochement capitalistique n’est pas à l’ordre du jour. Début novembre, l’homme fort de Technip avait indiqué privilégier de petites acquisitions et la mise en place d’alliance pour renforcer les compétences de son groupe (dans l’analyse de réservoir et la «subsurface»).

Les rumeurs d’opérations impliquant les entreprises de services pétroliers vont probablement se multiplier au cours des

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant