Technip a eu des discussions avec FMC Technologies-sources

le
0
 (Complété avec contexte) 
    par Mike Stone 
    NEW YORK, 9 décembre (Reuters) - Le groupe de services 
pétroliers Technip  TECF.PA  envisage de se vendre et a eu des 
discussions avec son concurrent américain FMC Technologies 
 FTI.N  en vue d'un possible rapprochement, a-t-on appris de 
plusieurs sources proches du dossier.  
    Une telle opération serait une nouvelle illustration du 
mouvement de consolidation en cours dans le secteur des services 
à l'industrie pétrolière, dont les acteurs recherchent des 
opportunités d'économies et de synergies pour améliorer leur 
rentabilité dans un contexte de baisse des cours de l'or noir, 
qui pèse sur les activités d'exploration et de production. 
    Technip et FMC Technologies, qui affichent des 
capitalisations respectives de 5,3 milliards d'euros et 6,8 
milliards de dollars (6,2 milliards d'euros), ne se sont pas 
encore accordées sur les modalités d'un accord et rien ne permet 
d'assurer qu'ils y parviendront, ont précisé les sources 
mercredi. 
    Les deux groupes avaient annoncé en mars le lancement d'une 
coentreprise à 50-50 spécialisée dans le développement et 
l'exploitation de champs sous-marins.  
    Technip a eu des discussions avec d'autres acquéreurs 
potentiels, a déclaré l'une des sources.  
    L'action du groupe français cotée à New York a gagné jusqu'à 
10% en fin de séance après les informations de Reuters. A Paris, 
le titre avait fini la journée en hausse de 3,57% à 45,375 
euros. 
    Les sources ont requis l'anonymat car les discussions sont 
confidentielles. FMC Technologies et Technip n'ont pas répondu 
dans l'immédiat à des demandes de commentaires.  
    Technip avait tenté l'an dernier de fusionner avec un autre 
français CGG  GEPH.PA  mais les discussions n'avaient pas permis 
d'aboutir à un accord.  ID:nL6N0TY0RS   
    Halliburton  HAL.N , le numéro deux mondial des services 
pétroliers, est actuellement en train de tenter d'obtenir les 
autorisations réglementaires au rachat de Baker Hughes  BHI.N , 
une opération de 34,6 milliards de dollars en numéraire et en 
titres annoncée en novembre de l'an dernier.  ID:nL6N0T72WP  
     
 
 (avec Freya Berry à Londres, Benjamin Mallet et Matthieu 
Protard à Paris; Marc Angrand pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant