Technicolor renégocie sa dette et s'allie avec Canal+

le , mis à jour le
0
Technicolor a contribué à l'élaboration de Cube S, le nouveau décodeur de Canal+. (© Canal+)
Technicolor a contribué à l'élaboration de Cube S, le nouveau décodeur de Canal+. (© Canal+)

Technicolor fait fi du recul des marchés. En une semaine, l’indice CAC 40 a perdu plus de 3%, préoccupé par le prolongement des discussions entre la Grèce et ses créanciers. Dans le même temps, l’action du spécialiste des technologies de l’image et du son a gagné près de 3%, profitant d’un flux d’actualité pour le moins porteur.

D’abord, le groupe a renégocié avec succès le coût de sa dette. Le taux d’intérêt annuel moyen a été abaissé  de 5,5 à 5%, ce qui équivaut à une économie de 5 millions d’euros par an. L’opération confère aussi à Technicolor une plus grande flexibilité opérationnelle puisque les engagements bancaires ont été assouplis. La dette brute peut désormais égaler jusqu’à 4 fois l’excédent brut d’exploitation, contre 3,5 fois maximum auparavant. De quoi envisager  une nouvelle acquisition stratégique, après le rachat de la société de production Mikros Image en avril dernier.

Bloc "A lire aussi"

L’ex-Thomson vient aussi de révéler avoir noué une alliance avec Canal+ dans l’univers de la télévision connectée. Technicolor a, par exemple, contribué à l’élaboration de Cube S, le nouveau décodeur commercialisé en France par la filiale de Vivendi. Dans le détail, ses équipes de R&D basées à Rennes ont relevé le défi d’intégrer un large éventail de technologies vidéo et sans fil

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant