Technicolor pénalisé par l'Europe et le numérique

le
0
Le groupe français supprime 600 emplois et réduit sa prévision de résultats pour 2011 mais devrait sortir du marasme financier.

Situation très contrastée pour Technicolor. Le groupe français, dont le cours de l'action était en repli de 3,77 % aujourd'hui à 13 heures, a été contraint d'annoncer 600 suppressions de postes pour des effectifs mondiaux de 17.000 salariés. En outre, le groupe a révisé en baisse sa prévision de résultats pour l'Ebitda (c'est-à-dire l'excédent brut d'exploitation avant amortissement des investissements et des impôts) qui devait être comparable à celui de 2010, mais qui sera finalement en retrait de 30 millions, à 475 millions d'euros. Toutefois, pour la première fois depuis quatre ans, Technicolor devrait dégager son premier cash-flow positif. Le groupe arrêtera de consommer sa trésorerie dès cette année, soutenue par son activité de licences de brevets et celle pour les services aux studios de cinéma.

En attendant que ces métiers apportent un relais de croissance, Technicolor doit composer avec une conjoncture médiocre en Europe. «Les performances au quatr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant