Technicolor décide de faire cavalier seul dans la vidéo

le
0
Le HEVC est le standard de compression vidéo qui doit s'imposer ces prochaines années. (© Ittiam Systems)
Le HEVC est le standard de compression vidéo qui doit s'imposer ces prochaines années. (© Ittiam Systems)

Le fournisseur de technologies aux industries de l’image et du son a annoncé s’être retiré du consortium HEVC Advance qu’il a créé en mars 2015 avec Philips, General Electric, Dolby et Mitsubishi dans l’optique de commercialiser le standard de compression vidéo HEVC.

Technicolor va "licencier" son portefeuille de propriété intellectuelle portant sur ces technologies directement aux fabricants de produits électroniques plutôt que par l’intermédiaire du groupement, afin de favoriser l’adoption plus rapide du standard par l’industrie.

Les désaccords étaient nombreux au sein du consortium HEVC Advance au sujet de la stratégie à adopter en vue de la monétisation des brevets.

Oddo Securities cite quelques points de discorde : l’instauration d’un montant maximum de redevances par client, la facturation des distributeurs de contenu ou la mise en place de procédures judiciaires.

Technicolor est capable de monétiser, seul, ses brevets

Libéré de ces contraintes, Technicolor a pu signer avec un groupe d’électronique grand public de premier plan un premier accord de licences «significatif» couvrant l’utilisation de ses brevets relatifs aux technologies HEVC.

Pour des raisons évidentes de confidentialité, les éléments financiers de ce contrat bilatéral n’ont pas été dévoilés. Kepler Cheuvreux estime toutefois que Technicolor pourrait percevoir entre 30 et 40 millions

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant