Tchat avec André Choulika (Cellectis)

le
0

Une révolution en marche ? Le décryptage du génome humain va entraîner de profonds bouleversements que l'on peine encore à comprendre. Spécialiste de l'ingénierie des génomes, Cellectis est une biotech française créée en 1999 et qui propose une technologie -les méganucléases- utilisable dans plusieurs domaines : la thérapeutique humaine, la recherche biologique ou l'agriculture. La société a entamé une période d'industrialisation qui l'amène à publier un chiffre d'affaires 2011 en croissance de 22% (9,93 millions d'euros) et la direction prévoit une forte progression au cours des trois prochains exercices pour atteindre l'équilibre du groupe à périmètre constant. Fort de plusieurs partenariats et soutiens financiers (CDC, OSEO, FSI etc.), Cellectis est en ordre de marche pour participer à la révolution technologique issue de la connaissance du génome. André Choulika l'assure : « Nous développons de nouvelles classes de produits thérapeutiques qui auront le potentiel de transformer la façon dont les maladies sont traitées et de guérir des maladies aujourd'hui incurables. » Pour en savoir plus, mieux connaître l'activité et les perspectives de Cellectis à l'occasion des résultats de l'exercice 2011, nous recevons André Choulika, son fondateur et actuel dirigeant. A vos questions !

André Choulika, PDG de Cellectis, vous répondra mercredi 28 mars à 11h. Posez-lui dès maintenant vos questions.

J.G

L'invité :

Docteur ès sciences, André Choulika, PDG et fondateur de la société, a obtenu son doctorat en virologie moléculaire à l'université Paris VI, avant d'entreprendre des études post-doctorales dans le département de génétique à la Harvard Medical School. Au sein du service de médecine moléculaire du Boston Children's Hospital, il a mis au point les premières approches de l'application des méganucléases à la thérapeutique humaine.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant