Tchad-Etat d'urgence dans la région du lac Tchad

le
0

N'DJAMENA, 9 novembre (Reuters) - Les autorités tchadiennes ont annoncé lundi avoir décrété l'état d'urgence dans la région du lac Tchad à la suite d'une série d'attaques menées par les djihadistes de Boko Haram. Le ministre tchadien des Communications, Hassan Sylla Bakari, a précisé que cette mesure renforcerait les pouvoirs de contrôle des forces de sécurité. Dimanche, deux femmes kamikazes ont tué au moins trois personnes et en ont blessé une dizaine d'autres à Ngouboua, un village de pêcheurs sur les rives du lac Tchad. Ce village abrite des Tchadiens déplacés ainsi que des réfugiés nigérians qui ont fui les violences de l'Etat islamique en Afrique de l'Ouest, le nouveau nom des insurgés de Boko Haram. Le 1er novembre, deux soldats et onze assaillants ont été tués lors de deux attaques dans cette même région. (Madjiasra Nako, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant