Tchad : Cazeneuve avertit que la guerre contre le terrorisme sera « longue»

le
0
Tchad : Cazeneuve avertit que la guerre contre le terrorisme sera « longue»
Tchad : Cazeneuve avertit que la guerre contre le terrorisme sera « longue»

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a averti jeudi qu'il fallait se «préparer à une guerre longue» contre le terrorisme et assuré le Tchad, un allié majeur dans ce combat fragilisé par une grave crise économique, du soutien financier de la France.

 

«Notre pays devra continuer à faire des choix budgétaires ambitieux et lucides au profit de nos armées», a-t-il déclaré lors de son premier déplacement à l'étranger, réservé aux soldats de la force Barkhane (qui a pris la suite de l'opération Serval) à N'Djamena.

 

Le locataire de Matignon a abondé dans le sens du chef d'état-major des armées, le général Pierre de Villiers, qui a récemment demandé un effort budgétaire accru : il faudra «amplifier» l'effort car «nous devons nous préparer à une guerre longue dans un environnement stratégique profondément modifié». «Aucun gouvernement ne pourra jamais s'exonérer d'une telle responsabilité», a-t-il ajouté.

 

 

L'armée française est engagée sur deux fronts contre le terrorisme, en Irak et Syrie face au groupe Daech et au Sahel où elle mobilise 4.000 hommes sur cinq pays (Mauritanie, Niger, Mali, Burkina Faso, Tchad). Bernard Cazeneuve a insisté sur le bilan du président François Hollande en la matière, en soulignant qu'il avait été le premier à stopper les suppressions d'effectifs et à relever le budget des armées au lendemain des attentats de 2015, après des «décennies» de vaches maigres.

 

Au Tchad avec @JY_LeDrian auprès de nos soldats de la force Barkhane. Entretien avec le Président Idriss Déby Itno pic.twitter.com/jWwNTdy67C

— Bernard Cazeneuve (@BCazeneuve) 29 décembre 2016

 

Six soldats blessés au nord du Mali

 

Le Premier ministre a aussi rendu hommage aux militaires «engagés à des milliers de kilomètres de chez eux, tout comme aux policiers, gendarmes et soldats de Sentinelle qui opèrent sur le territoire national. Vous exposez vos vies pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant