Taxis : manifestation lundi contre les véhicules avec chauffeur

le
5
Taxis : manifestation lundi contre les véhicules avec chauffeur
Taxis : manifestation lundi contre les véhicules avec chauffeur

Attention, lundi, si vous devez prendre l'avion. Les chauffeurs de taxis devraient manifester dans toute la France pour protester contre la concurrence des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC). A Paris, cet appel lancé par l'intersyndicale (CGT, FO,CFDT, CFTC) pourrait sérieusement pertuber les abords des aéroports de Roissy et d'Orly à partir de 6 heures, avant de converger en cortège vers la place Vauban (VIIéme). En province, des mouvements sont prévues avec des points de rencontre devant les préfectures des grandes villes.

Les taxis ont obtenu du gouvernement que les VTC soient obligés depuis le 1er janvier de respecter un délai de quinze minutes entre la réservation et la prise en charge du client. Un principe qui ne s'applique pas lorsque les clients sortent d'un hôtel de luxe ou d'un salon professionnel. C'est ce point précis qui fait hurler les taxis, estimant que les contrôles seront diffciles voire impossibles. «Tous les jours il y a des salons à Paris et il y a aussi, ici, beaucoup d'hôtels de luxe. Qui va pouvoir contrôler que les VTC n'en profitent pas pour faire de la maraude et prendre des clients à la volée ?»

Le tract qui sera distribué à partir de demain pour le mouvement du 13 janvier 2014

Mobilisation générale. pic.twitter.com/fNwvkpBmg6? FO-UNCP Taxi (@FOTaxis) January 8, 2014

En outre, selon les 20 400 taxis parisiens, le développement des applications et d'internet fait disparaitre la frontière entre eux et les VTC, alors qu'ils ont des charges supplémentaires. «C'est de la concurrence déloyale et on regrette que le gouvernement refuse de nous recevoir pour qu'on puisse faire valoir nos arguments», ajoute le syndicat.

Ce décret ne passe pas non plus du côté des VTC, soit près de 6 500 entreprises. L'Autorité de la concurrence avait estimé que le délai demandé aux VTC n'était pas «justifiée ni par la réglementation ni par un autre objectif ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • A4DF14 le vendredi 10 jan 2014 à 16:43

    Marre de tous ces privilégiés qui veulent conserver leur monopole Pour moi c'est sur, je ne prendrais plus des VTC, ils sont tellement plus sympathiques

  • mlemonn4 le vendredi 10 jan 2014 à 15:49

    Il y en a marre du politiquement correct à la Française qui ne sert qu'à brimer la liberté d'expression et la censure! Oui, La corporation protégée des taxis m'indispose au plus haut point à la vue du pitoyable service qu'ils procurent; je leur ferai comprendre à ma manière s'ils s'avisent à nous bloquer la circulation lundi pour aller au travail. A bon entendeur, salut.

  • lorant21 le vendredi 10 jan 2014 à 15:48

    Et la création des licences complémentaires? ou en est-on? 2% par an, ce n'est pas grand-chose. Pour reprendre l'exemple la licence perdrait un peu moins de 2% par an.. mais en 10 an on arrive à 30% de taxis supplémentaires (ce qui est trop probablement).

  • M7093115 le vendredi 10 jan 2014 à 15:00

    Basta avec la ma fia corporatiste les G7 et autres copains du pouvoir Rente de situation scandaleuse Demander à un Londonien un New yorkais un Berlinois ce qu'ils en pensent Ces gens sont des parasites Tarifs abusifs, service médiocre, attente scandaleuse Voilà le Taxi à Paris....

  • 57912062 le vendredi 10 jan 2014 à 14:53

    ils ont la rage parce que leurs investissements de 200 000 euro pour acquérir leur licences va fondre comme neige. Et oui merci aux nouvelles technologies qui permettent de libéraliser le transport de voyageurs sans devoir se faire maquetter ou attendre 3h un samedi soir. Ils ont voulu protéger leurs privilèges, c'est la rançon de profit court termiste qu'il ont pu accumuler un certain temps. Je ne parle même pas du fait que la plus part ne savent pas conduire et ne respectent rien.