Taxis : les immatriculations de VTC gelées, la grève est levée

le
20
Taxis : les immatriculations de VTC gelées, la grève est levée
Taxis : les immatriculations de VTC gelées, la grève est levée

Matignon tend la main aux taxis. Le gouvernement a décidé ce jeudi après-midi de «reporter» toutes les réunions de la Commission d'immatriculation des VTC jusqu'à la fin de la médiation menée avec les syndicats de taxis, en grève depuis lundi.

Cette annonce a provoqué le soulagement des chauffeurs de taxi : l'intersyndicale a annoncé  la «fin du mouvement». «Nous appelons à la levée de tous les blocages et mettons fin à notre mouvement», a déclaré Nordine Dahmane (FO-taxis) en saluant une «décision courageuse et sage» qui va permettre de «travailler dans un esprit serein» pour que taxis et VTC puissent «se compléter».

Depuis lundi, des centaines de taxis ont mené des opérations escargots en région parisienne pour protester contre les avantages dont bénéficient leurs principaux concurrents, les voitures de tourisme avec chauffeurs (VTC). Ils étaient encore une centaine, dont des dizaines venus en renfort de Lyon et de Marseille, à bloquer l'entrée d'Orly Ouest ce jeudi en fin de matinée.

VIDEO. Levée de la grève des taxis le temps de la médiation

Aucun VTC ne pourra être immatriculé avant au moins deux mois

Aucun VTC ne pourra donc être immatriculé avant que le médiateur PS Thomas Thévenoud, nommé mercredi par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, ne trouve une solution à long terme avec les représentants des taxis en colère, touchés par l'épineux problème des licences. Celles-ci peuvent coûter plus de 200 000 euros pour un taxi normal, contre une centaine d'euros pour les VTC. La durée de la mission de concertation de M. Thévenoud, annoncée samedi dernier par Manuel Valls, ministre de l'Intérieur et Sylvia Pinel, ministre de l'Artisanat, a été fixée à deux mois par le gouvernement.

«Face aux dysfonctionnements issus de la loi du 22 juillet 2009, ces consultations doivent permettre dans les deux mois de définir des règles du jeu nouvelles pour une concurrence ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pgardie le jeudi 13 fév 2014 à 18:24

    à force de baisser leurs culottes, ils vont se prendre une bonne raclée !

  • M1089313 le jeudi 13 fév 2014 à 18:23

    C'est une honte, une du plus purement lamen table . Par principe, je ferai maintenant tout pour prendre des VTC et éviter les taxis. En plus 9fois sur 10 les voitures sont sales et je ne parle pas de l'humeur exécrable du chauffeur.

  • NYORKER le jeudi 13 fév 2014 à 18:01

    Mais à qui appartient la G7 ? la plus grosse compagnie de taxi ! André Rousselet et Daniele Mitterand ( ses héritiers maintenant) la crême de la gôche.

  • NYORKER le jeudi 13 fév 2014 à 17:58

    un pas en avant deux en arrière voire sur le coté comme les crabes à marée basse , aucune direction

  • birmon le jeudi 13 fév 2014 à 17:57

    Il est interdit de dire la vérité sur les syndicats de taxi. Pourtant c'est bien aux syndicats de taxis que les postulants taxis doivent acheter à prix d'or le droit d'exercer. Cette situation est monstrueuse mais on protège un lobby puissant assis sur ses privilèges au détriment des usagers et des chauffeurs eux-mêmes.

  • noterb1 le jeudi 13 fév 2014 à 17:47

    Un lobby puissant ! ces malheureux qui acceptent de payer 200 000 euros une plaque qui est gratuite . Passons !

  • pichou59 le jeudi 13 fév 2014 à 17:46

    entrave à la liberté d'entreprendre

  • didi.sal le jeudi 13 fév 2014 à 17:45

    l'état n'a qu'a leur racheter leur licence mais il n'y a plus de sous nos élus tiennent à leurs chères places il faut tenir jusqu'au municipales et européennes après on gérera tant bien que mal le pays qui ressemble de plus en plus au titanic,mais tant que l'orchestre joue pour faire passer la pilule...

  • M1961G le jeudi 13 fév 2014 à 17:23

    quand les français vont descendre dans la rue pour ne plus payer l'impôt , que va faire pèpère , le capitaine de pédalo .

  • M1961G le jeudi 13 fév 2014 à 17:22

    hollande ne peut pas réformer la France car dès qu'il y'a un mouvement en France , il recule . les bretons ont détruit les portiques écotaxes sans impunités . avec hollande on obtient tout dans la rue et plus on casse , plus on obtient vite . la France , un pays qui se meurt lentement !!!!!!