Taxis contre VTC : "La loi Thévenoud est inepte"

le
2
Les taxis grévistes ont repris le travail, vendredi, à Paris. 
Les taxis grévistes ont repris le travail, vendredi, à Paris. 

Le conflit entre taxis et VTC est-il réglé ? Comment faire coexister les deux professions ? Richard Darbéra, professeur à l'École des ponts et chaussées spécialisé dans les transports urbains, répond aux questions du Point.fr.

Le Point.fr : Le renforcement des contrôles sur les pratiques des VTC, annoncé par Manuel Valls, pour mettre fin aux manifestations des taxis, peut-il être une solution ?

Richard Darbéra : S'il s'agit de vérifier la bonne application de la loi Thévenoud, c'est une bêtise. Cette loi est inepte. Elle impose aux VTC de revenir à la base entre deux courses, c'est-à-dire un lieu en dehors de la voie publique. Elle interdit également aux plateformes de VTC de faire apparaître les véhicules sur leur carte électronique. C'est tellement absurde que toutes ces obligations sont évidemment détournées. Elle impose aussi 250 heures de formation, ce qui n'est rien d'autre qu'une barrière à l'entrée pour l'installation de nouveaux VTC. Jusqu'à présent, ces formations n'étaient même pas sanctionnées par un examen ! C'est aux plateformes d'assurer la qualité de leurs chauffeurs. À Londres, par exemple, le régulateur impose simplement qu'ils aient un casier judiciaire vierge, une bonne santé physique et qu'ils n'aient pas commis de faute de conduite grave (alcool au volant, gros dépassement de vitesse). Et ils contrôlent...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1539097 il y a 10 mois

    bravo aiki41La famille Rousselet fait partie des 200 familles les plus riches de franceLes medias ne parlent jamais du" monopole" Rousselet et on se fait censurer dans les forums

  • aiki41 il y a 10 mois

    C'est très simple : briser le monopole des taxis. 11 000 des 18 000 taxis (G7 et taxis bleus) appartiennent à la même famille (famille Rousselet). L'UNIT, l'organisation professionnelle créée en 1997, qui défend les intérêts de la profession taxi en France est présidée par Rousselet. On voit bien les intérêts de la famille Rousselet dans tout ça !