Taxes foncières : des hausses abusives

le
9
DR
DR

(lerevenu.com) - La taxe foncière sur les propriétés bâties a augmenté en moyenne de 21,17% sur l'ensemble du territoire entre 2007 et 2012, selon l'Observatoire de l'Union Nationale de la Propriété Immobilière (UNPI).

Cette hausse qualifiée de «démesurée» par l'UNPI est due à plusieurs facteurs : à la base, les valeurs locatives, assiette de l'impôt, ont augmenté de 9,43% en application du coefficient de majoration prévu par les lois de finances ; ensuite, les taux d'imposition des bénéficiaires de la taxe foncière ont augmenté d'environ 10,70%.

«Si on inclut la majoration légale des valeurs locatives, les parts départementales de taxe foncière ont augmenté en moyenne de 23,98% et celles du bloc communal de 18,56%», précise l'Observatoire. S'agissant des 50 plus grandes villes de France, la taxe foncière a augmenté de 20,21 % en moyenne, voire de 20,45% si on ajoute la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM).

Or, entre octobre 2007 et octobre 2012, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 8,18%, la hausse des loyers du secteur privé est estimée à environ 8,23% par l'observatoire Clameur. Quant au smic horaire brut, il a augmenté de 11,37% entre juin 2007 et juin 2012. C'est dire si la hausse des taxes foncières est hors de proportion.

La taxe foncière augmentant beaucoup plus vite que les loyers, les salaires ou les retraites, l'impôt foncier pèse de plus en plus sur le budget des ménages propriétaires. Pour mettre fin au dérapage, l'UNPI redemande que les taux d'imposition soient bloqués, seule pouvant jouer la majoration des valeurs locatives par la loi de finances (limitée à l'inflation).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M835627 le mercredi 9 oct 2013 à 13:37

    Supprimons les départements et leurs dépenses somptuaires, ça diminuera mécaniquement les impots locaux, cqfd

  • neutro le mardi 8 oct 2013 à 20:36

    Voilà encore un exemple de la soi-disant gestion des socialos au niveau local, incapacité de faire des économies, c´est bien plus simple d´augmenter les taxes, des incapables à tous les niveaux!

  • ben.doir le mardi 8 oct 2013 à 19:33

    Volkon: c est écrit si la taxe foncière a été augmentée cest pour compenser la baisse des ventes. Les vendeurs n ont qu a baisser les prix et les transactions repartiront. On peut pas gagner sur tous les plans. La bulle immo soutenue par l état de toute facon ca cetait avant.

  • volkon le mardi 8 oct 2013 à 19:17

    @penilope : D'une part, l'augmentation de la valeur de ton logement ne te bénéficie que si tu vends. Et qu'en est-il de ton raisonnement pour ceux qui ont acheté il y 2 ou 3 ans? Raisonnement qui est d'ailleurs faux puisque tu compares une augmentation de la valeur sur 10 ans avec une augmentation de la taxe sur 5 ans.

  • fignar le mardi 8 oct 2013 à 19:15

    pour les propriétaires,on plafonne les loyers mais pas les impôts locaux ,vive Normal 1er

  • penilope le mardi 8 oct 2013 à 18:29

    ceux qui ont acheté de l'immobilier à +150% en 10 ans ne s'offusqueront pas d'une maigre hausse de 23% de la taxe foncière.ça serait un peu comme l'heureux propriétaire d'une porsche qui ne pourrait pas se payer des pneus neufs!!

  • grinchu1 le mardi 8 oct 2013 à 17:51

    qu'attend-on pour faire la grève de l'impôt et pour virer tout ce monde politico-administratif qui "gère" depuis l'Europe jusqu'au 37000 communes de France ?

  • TL70190 le mardi 8 oct 2013 à 17:24

    encore un racket fiscal disproportionné , il faut degraisser la mamouth parceque la ligne rouge est déjà depassée

  • KAFKA016 le mardi 8 oct 2013 à 16:20

    +67% a Paris = grève de la taxe foncière !!!