Taxes accrues sur le caoutchouc indien

le
0

Commodesk - L'industrie du caoutchouc devrait augmenter sa contribution au budget cette année, estiment les services fiscaux du Kerala, l'Etat qui concentre 90% de la production indienne. En effet, le relèvement des prix du caoutchouc qu'ils produisent depuis 2010 ne s'est pas accompagné d'une hausse proportionnelle des impôts sur les producteurs.

Réputés réaliser les meilleures marges parmi les producteurs de matières premières en Inde, les cultivateurs d'hévéas du Kerala ont vu leur TVA reculer à 2% de la valeur de leur produit, contre 2,3% en 2010.

Par ailleurs, les taxes douanières sur le caoutchouc naturel vont être rehaussées à l'importation, d'après les producteurs de pneus, qui y sont opposés. La taxe passerait de 20 à 31,4 roupies par kilo de matière brute, ce qui équivaut à un triplement du prix du produit. L'association professionnelle du caoutchouc industriel demandait au contraire une division par 2 des droits de douanes à 10 roupies par kilo. Les cultivateurs d'hévéas estiment que les transformateurs augmenteraient ainsi leurs marges à leurs dépens.

Les industriels ont augmenté de 20% leurs importations de caoutchouc de Thaïlande, Malaisie et Indonésie depuis avril 2012, préférant un latex de meilleure qualité pour un prix sensiblement égal. Le ministère du Commerce a donc écouté les doléances des producteurs du Kerala, demandant plus de protection tarifaire contre la gomme d'hévéa étrangère.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant