Taxer le e-commerce n'est pas raisonnable

le
0
Gauthier Picquart, Pdg du site RueDuCommerce était l'invité du Buzz Média Orange-Le Figaro.

Les ventes de Noël battent leur plein sur Internet. Cette année, 6 milliards d'euros d'achats devraient être effectués sur le web pour la période, selon la Fevad. «Les achats ont commencé un peu plus tôt que d'habitude, vers le 10 novembre. Nous avons vu une concentration plus forte des achats dès le début de novembre. Cela est dû à un mois d'octobre morose qui a donné aux Français l'envie d'entrer rapidement dans les fêtes. Nous avons vu une progression du chiffre d'affaires sur la première partie, et maintenant nous sommes à un niveau équivalent à celui de l'an dernier. Mais je sais que, sur Internet, Noël se joue sur les 10 derniers jours» explique Gauthier Picquart, le Pdg du site de e-commerce.

Alors que l'idée d'une taxe sur le e-commerce a été abandonnée, le gouvernement a constitué un groupe de travail sur la fiscalité de ce secteur. Qu'en pense le Pdg de RueDuCommerce? «Il y a une grande confusion au niveau des équipes gouvernementales et des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant