Taxe Tobin : l'Union européenne a franchi «un pas décisif» selon Michel Sapin

le
14
Taxe Tobin : l'Union européenne a franchi «un pas décisif» selon Michel Sapin
Taxe Tobin : l'Union européenne a franchi «un pas décisif» selon Michel Sapin

voilà peut-être une victoire inattendue  pour François Hollande.«Un pas décisif» a été franchi lundi en vue de parvenir «à un dispositif ambitieux» de taxe sur les transactions financières en Europe, a annoncé le ministre français des Finances, Michel Sapin, à l'issue d'une réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles. Plus tôt dans la matinée, le ministre des Finances a tenté de convaincre ses homologues de la zone euro sur la politique économique entreprise pour ramener le déficit de la France à 3% du PIB l'an prochain.

Les ministres des Finances des 11 pays qui se sont engagés à mettre en place cette taxe sur les transactions financières (TTF) se sont réunis en marge de l'Eurogroupe pour avancer sur les contours de cette taxe, et le ministre allemand Wolfgang Schäuble avait même déclaré à son arrivée qu'il souhaitait trouver un accord dès lundi.

«Un pas décisif a été fait aujourd'hui et nous allons arriver à un dispositif ambitieux», a déclaré Michel Sapin au cours d'une conférence de presse.

Dispositif applicable au 1er janvier 2016

«D'ici la fin de cette année devra avoir été élaborée une nouvelle directive qui permettra de rendre applicable ce nouveau dispositif au 1er janvier 2016», a-t-il dit.

«C'est un calendrier resserré et un projet ambitieux», a-t-il souligné, «car il ne concernera pas que les actions, mais aussi un certain nombre de dérivés» dans un premier temps, a poursuivi le ministre français. Dans un second temps, «l'ensemble des dérivés et des transactions financières» seront concernés, a-t-il indiqué.

En France, l'ancien ministre écologiste Pascal Canfin avait exprimé ces jours derniers son inquiétude devant l'évolution du projet, disant craindre que la taxe ne concerne que les actions, ce qui selon lui équivaudrait à «un enterrement».

Wolfgang Schäuble avait expliqué avant la réunion que les pays participants, dont l'Allemagne et la France mais aussi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le mardi 6 mai 2014 à 08:31

    Très forts....en taxation. Mais nuls en économies.

  • M6111389 le mardi 6 mai 2014 à 07:41

    après on s'étonnera de la montée du FN!!!!

  • M5918992 le mardi 6 mai 2014 à 07:27

    Et après on se demande pourquoi il y a tant de chomeurs : plus on taxe (et dans tous les domaines pas seulement le capital) quand on taxe la tva sur le montant est perdu car pas de dépenses avec la somme deuxième levier moins les entreprises ayant perdu du chiffre on besoin d'employés. pour les taxes sur les investissements c'est plus direct car ce sont les investisseurs (les gros,vous et moi) demandons aux gestionnaires de faire des économies donc licenciement ou moins d'embauches. à méditer!!!

  • uran le mardi 6 mai 2014 à 07:03

    Pour l'instant en France seuls ceux qui investissent la paient, ceux qui spéculent en sont exonérés. Cherchez l'erreur. Lorsque Tobin a eut l'idée de sa taxe le but était en autre de privilégier l’investissement au détriment de la spéculation.

  • annelion le mardi 6 mai 2014 à 05:43

    un taxe de plus a payer! comment cela peut s'appeler une victoire...

  • M4630859 le mardi 6 mai 2014 à 01:53

    Mais si tous les pays européen la mettent en place, cela sera plus de 0,2% , nous ont à mis 0,2% pour ne pas trop perdre d'investisseur par rapport aux autres pays, mais on en a perdu quand même.

  • M4630859 le mardi 6 mai 2014 à 01:51

    Bien sûr que l'on est au courant, l'optimisation fiscal nous dit de ne plus acheter d'action du CAC et de ne plus toucher de dividende. Il ferait mieux de faire les impôts des entreprises étrangères dans le pays où il font des bénéfices.

  • brinon1 le mardi 6 mai 2014 à 01:47

    nous avons toujours connu une taxe sur les tarnsactions bourières, sauf ces dernières années, rien ne change en France sauf l'apellation de cette taxe. Ce qui métonne c'est que nous avons connu de 1957 a 1999 la fameuse vignette automobile, il est quasi probable que nous la reconnaitrons un jour, pas si lointain, et qu'elle sera "dun commun accord" instituée par Bruxelles.

  • s.lux le mardi 6 mai 2014 à 01:33

    exact, on la paye déjà cette taxe depuis 2 ans !

  • nanard83 le mardi 6 mai 2014 à 01:23

    Cette TTF est déjà appliquée en France par la plupart des banques depuis 2012 !!0,2 % sur le montant des achats d'actions de sociétés dont la capitalisation boursière dépasse 1 M d'eurosSi vous ne vous en êtes pas rendus compte , c'est à désespérer !!Sur Investir , il est précisé " TTF" a la dernière colonne de chaque valeur concernéeBien entendu , la France a mis en application bien avant les autres pays