Taxe réduite sur la palme indonésienne

le
0

(Commodesk) L'Indonésie réduit à partir de janvier sa taxe sur l'exportation d'huile de palme brute, comme le demandaient les industriels du secteur, réunis dans l'association Gapki.

Avec un taux de 7,5%, contre 9% auparavant, les huileries indonésiennes devraient rester compétitives par rapport à leurs concurrentes malaisiennes. Les exportateurs ont demandé également au gouvernement d'améliorer les infrastructures portuaires pour faciliter leur commerce.

La taxe frappant l'oléine (huile rouge) va passer de 3 à 2%, tandis que l'huile raffinée (RDB) est exportée libre de droits.

L'Indonésie commercialise 30% de l'huile de palme mondiale, soit 21 millions de tonnes en 2012. Rapportant plus de 10 milliards de dollars par an en devises, le secteur est le premier contributeur aux taxes douanières du pays.

Gapki représente les raffineurs et les planteurs, comme Astra Agro Lestari, premier producteur de palme indonésien coté en Bourse, et Sinar Mas Agro Resources & Technology, division du second planteur, Golden Agri-Resources Ltd.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant