Taxe : les boissons light seraient aussi visées

le
0
L'Assemblée nationale a déposé un amendement au projet de taxe sur les sodas pour y inclure les boissons à édulcorants. S'il est adopté, les rentrées fiscales dépasseront les 250 millions d'euros déjà attendus.

Les fans de boissons lights se croyaient épargnés par la taxe sur les sodas présentée par le gouvernement fin août. C'était sans compter sur un amendement UMP/Nouveau Centre adopté mercredi en commission dans le cadre de l'examen du projet de budget 2012. Alors que le montant de la taxe sur les sodas sucrés est en bonne voie d 'être doublé, les députés envisagent maintenant d'élargir le périmètre de cette taxe sur les sodas aux boissons contenant des édulcorants.

Le gouvernement, qui n'avait pas prévu cette option dans un premier temps, dit maintenant ne plus exclure l'idée. «C'est ce que souhaitent les parlementaires, nous en débattrons», a indiqué la porte-parole du gouvernement, Valérie Pécresse, sur le plateau de Canal+ ce jeudi.

L'enjeu est important pour le gouvernement car les boissons sans sucre, mais avec des édulcorants qui donnent une saveur sucrée, sont de plus en plus consommées. Aujourd'hui, elles représentent 17% du marché des boissons rafr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant