Taxe de luxe sur l'or en Inde

le
0

Commodesk - L'Inde a porté le 21 janvier de 4 à 6% les droits de douanes frappant les importations d'or et de platine.

Pour le minerai et les lingôts, la taxe est passée le lendemain de 2 à 5%.

L'Inde tente de lutter contre l'effet déstabilisant sur sa balance des paiements de la boulimie d'or de ses citoyens. L'or est la seconde matière première importée en valeur, après le pétrole. Le pays a importé pour 56,5 milliards de dollars d'or en 2011-2012, et le budget était déficitaire de 5,4% du produit national brut au 2e trimestre (juillet-septembre 2012).

Le gouvernement indien rappelle le précédent de 1991, année où il avait envoyé 47 tonnes d'or en Europe en contrepartie d'un prêt rééquilibrant les comptes publics.

La modification des droits de douanes ne changera rien aux importations, estime Mohit Kamboj, le président de Bombay Bullion Association, la guilde des négociants en or de la capitale économique. Elle pourrait toutefois stimuler la contrebande.

Les taxes seront allégées si elles conduisent à une modération des importations d'or, a annoncé le secrétaire d'Etat aux affaires économiques Arvind Mayaram, auteur de la mesure. La modification des taxes sur l'or en mars 2012 avait provoqué trois semaines de grève des joailliers-bijoutiers dans tout le pays.

L'or joue un rôle d'épargne en Inde, avec raison puisque le métal précieux a gagné 13% l'an dernier en roupies. Les Indiens achètent près de 900 tonnes d'or par an. Quelques 50 tonnes ont été achetées la première semaine de janvier, après que le ministre des Finances ait fait part de son intention d'alourdir les droits de douanes.

Le relèvement des taxes est la première mesure d'un plan qui s'accompagnera d'une remise en circulation de l'or servant de contrepartie aux ETF, et d'une réduction des quantités d'or demandées comme gages de prêts.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant