Taxe de 500 millions d'euros en vue pour les pétroliers

le
7
D'après La Tribune , le gouvernement souhaite taxer les stocks des produits pétroliers. La mesure concernera également les grandes enseignes.

Le secteur pétrolier ne devrait pas être épargné par les nouvelles taxes qui pourraient voir le jour cet été. D'après La Tribune , ce mardi, Bercy prévoit de taxer la valorisation des stocks des produits pétroliers à hauteur de 500 millions d'euros contre 200 millions d'euros dans une estimation initiale de l'équipe de campagne de François Hollande. Cette taxe devrait être présentée lors du conseil des ministres du 4 juillet, au titre de la loi de finances rectificative 2012.

Le site internet du quotidien, qui ne cite pas ses sources, affirme qu'elle concernera les pétroliers intégrés comme Total et Esso (à la fois raffineurs et distributeurs), les indépendants ainsi que la grande distribution. Cette dernière distribue 60% des carburants en France mais ne devrait pas pour autant prendre à sa charge 60% de cette taxe qui vise tous les produits pétroliers, y compris ceux qu'elles distribuent peu, voire pas du tout (comme le kérosène ou le fioul domestique). La taxe visera à la fois les stocks détenus et la contribution aux stocks stratégiques.

Le secteur pétrolier est souvent mis à contribution par le gouvernement. L'Etat avait instauré en 2005 la prime à la cuve avant de la supprimer dans le projet de budget 2010. En 2011, les pétroliers avaient également mis la main à la poche à hauteur de 130 millions d'euros, pour compenser le changement de barème sur le traitement fiscal des frais kilométriques.

LIRE AUSSI:

» Des coupes drastiques prévues dans les ministères

» Fin de l'ambiguïté: le PS prépare un budget «rigoureux»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6737505 le mardi 3 juil 2012 à 15:55

    Tout à fait : les 500 millions se retrouveront à la pompe avec un effet pervers sur le raffinage...

  • efilho le mercredi 27 juin 2012 à 13:04

    l'important c'est que c'était dans le programme ; taxer les pétroliers, mais sans augmenter les taxes sur les carburants...ce que cette nouvelle taxation va faire immédiatement

  • a.lauver le mercredi 27 juin 2012 à 08:00

    500 millions qui se retrouveront dans le prix a la pompe...

  • SaasFee le mercredi 27 juin 2012 à 02:12

    Une des solutions pour réduire les stocks : avoir un circuit d approvisionnement très fiable (pas de grèves notamment, ce risque étant compensé par des sur stocks). La fiabilite est-elle une qualite reconnue des ports français ? Je vous laisse deviner.Cela risque d'enfoncer encore plus les ports pétroliers français !!! Et je m'en réjouis.

  • SaasFee le mercredi 27 juin 2012 à 02:06

    Les politiciens sont vraiment des ignares en économie. Ça en serait burlesque si ce n'était pas tragique pour l'avenir de la France.

  • SaasFee le mercredi 27 juin 2012 à 02:05

    C'est génial ! Une des spécialités de ma société est d aider les clients à réduire leurs stocks sans dégrader la qualité de service. Les gains sont multiples : moins de lieux de stockage, meilleure productivité du personnel, moins de cash immobilisé... Je parie sur un jeu à somme nulle pour l'état.Et je remercie l état de sa préoccupation envers les débouchés commerciaux de ma société !

  • t.funny le mercredi 27 juin 2012 à 00:13

    Ah la c'est une excellente idée ! Je suis actionnaire de Total et je me posais la question de savoir quand ils allaient changer le lieu du siège social et virer de l'intégration du raffinage ... maintenant cela va s'activer ! Manque plus qu'une publication des comptes en dollards et elle rattrappe la décôte sur les majors US