Taxe 75 % : 125 millions gagnés pour le foot

le
0
La censure du projet de loi réjouit les dirigeants du football français qui craignaient une fuite des talents, et soulignaient l'impact de la mesure sur des clubs déjà fragilisés.

Ce fut l'un des premiers à réagir samedi à la censure du Conseil constitutionnel sur la très symbolique taxe à 75 % sur les hauts revenus: Jean-Pierre Louvel, le président de l'Union des Clubs professionnels de football (UCPF) n'a en effet pas mâché ses mots, expliquant qu'il était important pour la bonne santé du ballon rond «de mettre cette taxe hors jeu». Déjà en septembre, le dirigeant du principal syndicat de clubs professionnels avait signé avec Frédéric Thiriez, président de la Ligue football professionnel (LFP) et Philippe Piat, président des l'Union Nationale des footballeurs professionnels (UNFP), une tribune condamnant l'«effet désastreux sur la compétitivité du football français» qu'aurait eu ce projet de taxe.

«Fuite des talents»

Pour les responsables du fo...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant