Taux: une consolidation s'enclenche, les actions flambent.

le
0

(CercleFinance.com) - La hausse des indices boursiers et l'extrême complaisance des investisseurs face à des niveaux de valorisation stratosphérique des actions comme à faire de l'ombre aux marchés obligataires.

Le 'risk on' se traduit enfin par une rotation sectorielle au détriment des bons de Trésor qui progressaient depuis 1 semaine de concert avec les actions (phénomène contre-intuitif symbolisant l'avènement d'un monde merveilleux de croissance faible et de taux éternellement négatifs).

Avec l'avalanche de records absolus à Wall Street, les T-Bonds US corrigent de façon plus brutale +7Pts de base à 1,502%.

L'Espagne et le Portugal qui risquent une amende pour déficits excessifs sont en revanche épargnés par les prises de bénéfices puisque les 'bonos' ne se tendent que de 1,5Pt à 1,175%, le '10 ans' portugais affiche 3,13%.

En comparaison, nos OAT corrigent de +7Pts à 0,174%, le '10 ans' belge de +6Pts à 0,233%.

Et l'Italie qui se débat avec un système bancaire plombé par 200MdsE de créances pourries (l'équivalent de 4Pts de PIB, au total, 320MdsE de créances sont jugées à risque), la consolidation du jour est également d'ampleur limitée (+1,5Pt à 1,232%).

Le gouvernement de Matteo Renzi continue d'évoquer une recapitalisation des banques régionales en difficulté mais la commission européenne met en garde contre une initiative contrevenant aux règles en vigueur, ce qui pourrait déboucher sur un veto de l'Allemagne.

Alors que Theresa May s'apprête à succéder à David Cameron, les 'Gilts' britanniques consolident en revanche de +7Pts de base à 0,832%.

Une prise de fonction qui ne résout pas l'incertitude concernant le calendrier du 'Brexit'... mais Theresa May semble déterminée à ne pas éluder -ni faire trainer- ce dossier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux